Dangereux le yoga?

Lisez cet article intéressant sur la pratique du yoga (Dangereux le yoga?).

Le yoga devient « dangereux » lorsqu’une personne ne respecte pas la flexibilité de son corps et tente d’aller plus loin que son amplitude de mouvement lui permet.Les blessures peuvent alors survenir.  Lors de notre pratique de yoga, il faut avoir la sagesse de savoir où s’arrêter. C’est quand même tout un art de connaître notre propre corps et de savoir quand se pousser un peu plus loin ou quand il faut mettre les freins.

Pour ma part, je suis d’accord avec l’article qui cite le yoga Iyengar comme la pratique de yoga la plus sécuritaire. Ils mettent l’accent sur l’alignement postural et utilisent une panoplie d’équipements qui permettent à chacun de faire la posture selon sa capacité (couvertures, courroies, blocs, etc.). De plus, les petits groupes permettent un accompagnement personnalisé.

Centre de Yoga Iyengar de Montréal

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Les pompages articulaires : à quoi ça sert?

Les pompages sont des techniques ostéopathiques douces qui travaillent les articulations du corps humain.

Ils ont une action sur le liquide visqueux à l’intérieur de l’articulation en le mettant en mouvement. Ce liquide, le liquide synovial, nourrit l’articulation, favorise son amplitude de mouvement, permet de réduire la friction en lubrifiant l’articulation, d’absorber les chocs, de fournir de l’oxygène et des nutriments à l’articulation et d’en éliminer les déchets métaboliques. Lorsqu’une articulation synoviale est immobilisée pendant un certain temps, le liquide devient plus visqueux (gélatineux) mais, à mesure qu’on augmente le mouvement, sa viscosité diminue. C’est pour cela qu’on peut se lever de son lit le matin un peu courbaturé, le liquide synovial a eu le temps de s’épaissir. Après quelques minutes en mouvement, on se sent déjà mieux. La période d’échauffement qui précède une séance d’exercices a entre autres effets bénéfiques celui de stimuler la production et la sécrétion de liquide synovial. Plus la quantité de ce dernier est grande, moins il y a de pression et d’efforts sur les articulations pendant l’exercice.

Les pompages favorisent donc la sécrétion de liquide synovial et rétablissent la santé de tous les tissus formant l’articulation traitée. Il sont particulièrement efficaces pour traiter l’inflammation. La plupart des pompages demandent une participation active du patient, car la contraction musculaire des muscles associés à l’articulation sollicite plus de tissus que le travail passif et en augmente donc l’efficacité.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Que sont les ELDOA?

Les étirements longitudinaux avec décoaptation ostéo-articulaire (ELDOA) sont des étirements des muscles et ligaments de la colonne vertébrale, une technique d’auto-normalisation posturale destinée à donner de l’espace entre les vertèbres. Cette méthode utilise des postures spécifiques, adaptées à chaque personne, afin de cibler un étage vertébral précis (vertèbres cervicales, dorsales, lombaires, etc.).

Les résultats obtenus sont:
– une tonification des muscles para-vertébraux
– la correction des déséquilibres posturaux avec prise de conscience de la proprioception de la colonne vertébrale
– la prévention et le soulagement des douleurs (hernies discales, lombalgies, cervicalgies…)
– une amélioration du processus d’hydratation des disques intervertébraux
– un ralentissement du processus d’arthrose
– une amélioration de la circulation sanguine et de l’envoi des nutriments vers le cerveau…

D’autres ELDOA existent pour la plupart des autres articulations du corps, notamment les articulations sacro-iliaques (bassin), les coxo-fémorales (hanche), la symphyse pubienne, etc.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Qu’est-ce que l’ostéopathie?

Je me fais souvent poser la question, et, étant au début de mes études, ce n’est pas toujours clair pour moi quoi répondre… Donc voilà le fruit de quelques réflexions, à l’intérieur d’un processus itératif qui m’amènera à la modifier au fil du temps…

À tous mes collègues futurs ostéopathes, merci de m’aider à enrichir cette définition!

L’ostéopathie est un art et une science. Un art parce que l’ostéopathe ne suit pas des procédures prédéfinies. Chaque traitement est différent, chaque personne est différente. L’ostéopathe développe donc sa capacité à aller à la cause des problèmes, plutôt que de traiter les symptômes. C’est aussi une science car elle se fonde sur les mêmes principes anatomiques et physiologiques que les approches traditionnelles.

La philosophie de l’ostéopathie considère le corps comme un système, constitué de plusieurs éléments reliés entre eux. Le mauvais fonctionnement de l’un d’eux entrave le bon fonctionnement du tout. L’ostéopathe accompagne le corps à retrouver son équilibre. L’être humain est considéré dans sa globalité, dans tous ses aspects : physique, émotionnel, spirituel. Bienvenue dans le merveilleux monde de la complexité!

D’un point de vue plus concret, l’ostéopathie est une thérapie manuelle où l’on utilise la palpation pour déceler les déséquilibres du corps, ainsi que des manipulations pour rétablir l’équilibre. L’ostéopathie peut vous aider pour (réf. : www.socato.ca) :

  • Problèmes musculaires et tendineux ;
  • Douleurs et diminution de mobilité articulaire ;
  • Troubles dégénératifs et inflammatoires ;
  • Troubles de la colonne vertébrale ;
  • Conséquences post-traumatiques (accident de voiture, de sport ou du travail) ;
  • Certaines manifestations digestives (ex : reflux gastrique, brûlure d’estomac, digestion lente, constipation, etc.) ;
  • Troubles du système nerveux (ex : dépression, etc.) ;
  • Manifestations du système cardio-respiratoire (ex : asthme, troubles circulatoires, etc.);
  • Certaines manifestations ORL (ex : sinusites, otites, vertiges, acouphène, etc.);
  • Troubles du système uro-génital (ex : infection urinaire à répétition, incontinence urinaire à l’effort, prostate, problèmes de menstruations, fécondité, etc.) ;
  • Problèmes de la femme enceinte (ex : douleurs, suivi de la grossesse, préparation à l’accouchement, suivi post-partum, etc.) ;
  • Problèmes liés à la naissance et à la croissance (ex : déformation du crâne (forceps, ventouse), sommeil perturbé, otites, régurgitations, coliques, scoliose, etc.).

En espérant que ce soit maintenant plus clair pour vous!

Pour en savoir plus sur l’ostéo et sur la reconnaissance de la profession.

Bonne journée!

Marianne

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Chaud ou froid?

Bonjour à tous,

Voici un article intéressant pour comprendre quand utiliser le chaud ou le froid dans le traitement de la douleur ou des blessures (chaud-froid-info-kiné-nov09). J’ai souvent des questions à ce sujet et cet article apporte les réponses adéquates. Il a été tiré du bulletin Info-Kiné (www.kineconcept.com) de novembre 2009.

Bonne lecture et au plaisir de vous revoir bientôt!

Marianne

www.marianneleblanc.com

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire